le coq et la croix

Dimanche 2 Octobre 2016 -

Un mouvement spontané s’est créé pour financer la restauration du coq et de la croix du petit clocher de l’église d’Hébertville. Ce mouvement lancé par le président de la Fabrique, Régis Maltais, a fait boule de neige et l’argent nécessaire a été amassé en un rien de temps. C’est Roch Tardif de l’entreprise Tardif et frères qui a procédé à la restauration du coq dans son atelier en Beauce et c’est son fils Dominic Tardif qui en a fait l’installation. Celui-ci a également restauré la croix directement sur place au clocher.Le coq et la croix sont là depuis le début de l’église. Le coq est un objet artisanal fabriqué en cuivre étamé et peint couleur aluminium. La restauration a consisté à changer la tige de métal qui était endommagée par la rouille. Mais ce qui est le plus éclatant, c’est l’application de véritables feuilles d’or sur la surface.Pour ce faire, Roch Tardif a nettoyé le coq, mis une couche d’apprêt, de la colle spéciale pour enfin recouvrir le coq de feuilles d’or. Celui-ci brille au soleil et Régis Maltais a enfin pu réaliser son rêve d’enfant qui était de voir un coq en or trôner sur le clocher de l’église. Pour ce qui est de la croix, celle-ci est en acier. Rouillée, sans aucune trace de peinture, elle avait triste mine. Dominic Tardif l’a nettoyée, sablée, lui a appliquée une couche d’apprêt de chromate de zinc et deux couches de finition noire. Le Conseil de Fabrique remercie les donateurs qui ont spontanément répondu à l’appel du président : soulignons les contributions du dépanneur Le Campagnard et des Chevaliers de Colomb conseil 6509, les donateurs principaux. Voici la liste par ordre alphabétique des autres participants : Chœur Uni-Sol, Corporation Hébert Village Historique, Jérôme Fortin, Huguette Guérin, Anne Larouche, Denise Lavoie, Diane Lévesque, Annette Maltais, Hélène Maltais, Régis Maltais, Claude Martel, Sylvain Martel, Annie Paradis, Brigitte Paradis, Julien Paradis, Pierre Roux, Lucille Tremblay, Thérèse Villeneuve. Ceux et celles qui voudraient se joindre aux contributeurs sont bienvenus. Micheline Beaupré.

 

d'actualités

Retour